/medias/image/3462712565bb23d4f8e219.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Caroline de Maigret, pour La Fondation Paris Descartes Sauver La Vie

Portraits

-

12/09/2018

Vous connaissez sûrement Caroline de Maigret, férue de mode, éprise de rock’n’roll. Au-delà de l’icône du style il y a la femme engagée, bienveillante, à l’écoute. Caroline de Maigret est la marraine de la faculté de médecine Paris Descartes et soutient son programme « Sauver La Vie », qui, grâce aux dons, fait avancer la recherche. Le Journal des Femmes  suivie à l’hôpital Cochin, à Paris, plus précisément au sein de la Maternité Port Royal. Immersion au sein du service de néonatologie.


Caroline de Maigret met sa notoriété au service de La Fondation Paris Descartes « Sauver La Vie » et consacre son temps à l’extraordinaire travail de recherche médicale et d’accompagnement des patients.

Pour vous sensibiliser à ce qui l’anime, traiter au mieux de son implication auprès des malades comme des professeurs et chercheurs, relayer de manière optimale les besoins pour améliorer les soins de chacun et trouver des traitements efficaces pour tous, nous avons accompagné Caroline de Maigret à la Maternité Port Royal, une maternité universitaire de type 3, réalisant 5550 naissances annuelles dont 15% de naissances prématurées. La néonatologie de Port Royal comprend 63 berceaux dont 21 lits de réanimation. Elle accueille 1300 nouveau-nés par an dont 250 enfants nés avant 7 mois de grossesse, dits grands prématurés.

La Fondation Universitaire Paris Descartes accompagne la Faculté de Médecine Paris Descartes pour financer l’excellence de la recherche et de l’enseignement à travers des projets de recherche clinique et pédagogiques.« Sauver la vie » (dont Karl Lagerfeld a imaginé le nom et dessiné le logo) est un programme  de la fondation et grâce aux dons, la recherche peut chaque année avancer un peu plus.

En 2017, les dons récoltés ont permis :

- de faire avancer  la recherche sur la drépanocytose, maladie génétique la plus fréquente en France et dans le monde
- d'améliorer la transfusion sanguine dont bénéficient 3 millions de patients en France chaque année.
- de créer un nouvel outil permettant d'identifier plus précisément les tumeurs endocrines pancréatiques.

Chacun de ces projets a été soutenu à hauteur de 40 000 euros.

297 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

FacMaton :*spécial thèses et mémoires en ligne* Isabelle Camin

User profile picture

Raphaelle Dalmau

21 janvier

Portraits

FacMaton : Dr. Louis-Baptiste Jaunay

User profile picture

Raphaelle Dalmau

08 janvier

Portraits

FacMaton *spécial correction ECNi* : Dr. Benjamin Planquette

User profile picture

Raphaelle Dalmau

18 décembre